FACES Finance des Entrepreneur(e)s en Equateur

Written by Lynn Hamerlinck on 18 Avril 2022

Le dernier à avoir rejoint Lendahand est l'institution de microfinance FACES, une ONG créée en 1991 pour soutenir les petits entrepreneurs avec des microcrédits. L'IMF à but non lucratif sert principalement les femmes qui représentent 54 % de leur clientèle, et opère pour 57 % de leur portefeuille dans les zones rurales.

 

Atteindre le bas de la pyramide

Pour atteindre son objectif de lutter avec succès contre la pauvreté et le chômage en Équateur, FACES soutient les entrepreneurs de PME pour les aider à développer leur entreprise et à générer plus de revenus.

L'Équateur compte environ 900 000 entreprises, dont 99 % sont des microentreprises et des PME, qui créent 60 % de tous les emplois1.

Via son réseau de 19 agences, FACES sert actuellement les petits entrepreneurs dans 4 provinces offrant des prêts individuels et collectifs. Les provinces dans lesquelles ils opèrent sont parmi les plus pauvres d'Équateur, avec près de la moitié de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. La plupart des personnes économiquement actives travaillent dans l'agriculture, l'élevage de bétail, la production de sucre, le travail du bois ou l'artisanat.

Dans un article de blog précédent, nous avons expliqué en quoi l'inclusion financière est essentielle à la croissance des entrepreneurs en bas de la pyramide (BoP) dans les marchés émergents. La BoP est le groupe socio-économique le plus important et le plus pauvre d'une communauté. En leur offrant un accès au capital, les entrepreneurs peuvent améliorer leur situation financière, ce qui se traduit par plus de revenus, la création d'emplois et la prospérité économique. En d'autres termes, cela permet aux gens de sortir de la pauvreté.

Les institutions de microfinance telles que FACES sont la porte d'entrée de Lendahand pour atteindre les personnes en bas de la pyramide, grâce à leur présence locale. Les investisseurs de Lendahand ont déjà financé 1 million d'euros pour la société équatorienne BWISE, qui propose des solutions de paiement mobile aux PME d'Amérique latine, permettant aux entrepreneurs d'avoir des antécédents numériques de leurs transactions pour demander des prêts formels pour développer leur entreprise.

Équateur : leader mondial des entreprises dirigées par des femmes

Selon la Banque mondiale, l'Équateur est un leader mondial des entreprises dirigées par des femmes. Cependant, l'accès au financement est plus limité pour ces entreprises que pour les entreprises similaires dirigées par des hommes. FACES se concentre sur la réduction de cet écart entre les sexes identifié dans le secteur financier.

En 2020, 53,88% de leurs clients étaient des femmes. 50,55% des microentreprises financées sont dirigées par des femmes, qui opèrent principalement dans l'économie informelle. L'une d'elles est María Hortensia, dont l'exquise recette familiale de sandwichs aux cacahuètes est devenue célèbre et a voyagé dans tout l'Équateur grâce à l'accès au crédit.

Elle a sollicité son premier microcrédit auprès de la Fondation FACES il y a 25 ans pour démarrer sa sandwicherie "Bocadillos Los Molinos". Grâce à un prêt de 1 000 $, elle a acheté les matières premières nécessaires pour démarrer son entreprise. Un deuxième et un troisième prêt lui ont permis d'acheter des machines à griller et des mélangeurs, ce qui lui a permis de produire plus de sandwichs et de réduire les coûts. Avec le soutien financier et les conseils de FACES, María Hortensia a réussi à créer du travail pour elle-même et sa famille.

 

María Hortensia a voyagé dans tout l'Équateur grâce à l'accès au crédit

 

Créer un impact social sur la société équatorienne

À bien des égards, l'ONG s'engage à générer un impact social significatif au sein de la société équatorienne en fournissant ses services aux secteurs les plus vulnérables de la population. Outre le fait que leurs prêts vont principalement aux femmes pour soutenir leurs activités entrepreneuriales, FACES soutient les agriculteurs avec des prêts verts pour développer une agriculture durable.

Au sein de l'organisation, elles s'engagent également dans une forte présence de femmes membres du personnel (55 %) et de femmes membres du conseil d'administration (45 %). Pendant la pandémie, toute l'équipe s'est engagée à assurer leur programme de formation gratuite pour les clients afin de fournir une éducation financière, technique, sociale et sanitaire. Ils ont réalisé le programme de formation virtuellement et ont réussi à former 1 617 personnes. Parmi eux, 61 % étaient des femmes.

L'accent mis sur le genre et l'engagement social de FACES se sont également traduits par leur programme de responsabilité sociale appelé "My First Cradle", pour prévenir la mort prématurée due à l'asphyxie du nouveau-né. 2020 a été la troisième année où FACES a livré environ 64 berceaux à ses clients et employés. Le tout pour contribuer au bon départ dans la vie des nouveau-nés des clients, quel que soit leur statut social.

Nous sommes ravis d'accueillir aujourd'hui cette institution de microfinance et cette organisation non gouvernementale sur notre plateforme de financement participatif. Êtes-vous à la recherche d'un outil pour autonomiser les entrepreneurs de PME dans les marchés émergents comme l'Équateur ? Un moyen d'encourager les (femmes) entrepreneurs ? Créez votre compte gratuit dès aujourd'hui et visitez notre page projets pour le premier projet de FACES.

1Banque mondiale

Recevez nos nouveaux articles de blog directement dans votre boîte aux lettres

Entrez votre email ci-dessous pour recevoir un email chaque fois que nous publions un nouvel article de blog.